Quand les japonnais se moquent du cinéma « gore » américain

A l’approche des fêtes, pour ceux qui en ont marre des énièmes rediffusions du père noël est une ordure, je me permets de proposer une alternative pour passer un chaleureux moment en famille le 25 décembre.

Gurotesuku (grotesque en VF) est un clin d’oeil un peu critique au « torture porn » américain comme saw I,II,III,IV,V saucisses, saussettes enfin 3D (on m’a obligé ^^), the tortured, Hostel. Si les vrais amateurs de cinéma bien gore risquent de rester sur leur soif de sang et de tripes en vadrouille, on se situe tout de même à un niveau supérieur en comparaisons avec les films cités précédemment. Cette oeuvre plutôt courte (73min) a été réalisée en 2009 par Kôji SHIRAISHI, connu pour ne pas donner dans la comédie romantique.

Pitch (ho mon pitch)

Un homme kidnappe un jeune couple en pleine journée et les séquestre chez lui pour leur faire subir les pires tortures. La prémisse est simple: tant que l’homme résiste aux séances de torture, la femme reste en vie…

La bande annonce (peut choquer les plus sensibles)

Une idée cadeau à offrir à vos petits frères et petites soeurs en somme =).

Publicités

2 réflexions sur “Quand les japonnais se moquent du cinéma « gore » américain

  1. Mais c’est génial ! Tu l’as ? Ça m’intéresse de le voir. La bande-annonce m’a mis l’eau à la bouche, si j’ose dire. Dans la même gamme, en un peu moins gore, il y a Battle Royal ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s